Situation(s) Robespierre

histoire(s) et humeur(s) d’humains migrateurs

La Courneuve (93) – 2017 – 2019

Dans la chair de la barre Robespierre aux 4000 Nord, faire le récit des histoires et humeurs des humains migrateurs. Faire parler les murs avant qu’ils ne tombent, laisser entendre l’écho des voix des vivants des 4000 appartements.

Laisser exalter la poésie de ces lieux et la super présence des futurs absents… écouter la forêt qui tombe et l’arbre qui pousse…

Réunir les habitants, le bailleur, les élèves, les travailleurs, etc. Remonter ou accélérer le cours du temps et faire une pause afin de déposer les langues et les imaginaires.

Observer, respirer, dire, célébrer, pleurer, hurler, s’insurger, se fantasmer, se re-territorialiser.

Revisiter cette petite histoire des grands ensembles, celle-ci qui petit à petit disparaît sous nos yeux… Pour écouter la foultitude de trajets de vie imprimés sur les murs et mettre en équilibre toutes vérités bien-pensantes.

La démolition de la barre Robespierre impacte le quartier, ses habitants, mais surtout ses occupants. Le collectif les accompagne donc dans cette période de transition et de grands changements.

Réalisé en partenariat avec la Ville de la Courneuve, Plaine commune, l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires et Plaine Commune Habitat.

En quelques Chiffres

  • 350 logements dans la barre Robespierre
  • Un appartement témoin retraçant l’histoire de la barre et de ses habitants, Le Passage(s) Possible(s)
  • 2 classes associées au scénario à travers un parcours culturel,Les bâtisseurs de demain
  • 3 rituels d’au-revoir, mises en poésie des départs
  • Un dedans-dehors monumental, l’œuvre finale se jouant de la façade et de l’intérieur de la barre
  • Un colis pour l’avenir pour les futurs occupants du quartier et de l’immeuble qui sera reconstruit

 

D’autres vidéos sur Youtube