Situation(s) Buissonière(s)

Vous (F)êtes Ici

SOTTEVILE LES ROUENS (76) – 2017 – 2018

En ces temps de crises, à quoi servent les temps de fête ? Comment un quartier fait-il la fête ? Quels sont les temps forts qui auront marqué la vie du quartier Ferdinand Buisson en 2017 : les 80 ans de Jeannie, le mariage de Rita et Abdel, le bac d’untel ou tel autre ?

Nous entendons tous les jours à la radio, à la télévision, le refrain de la crise qui nous est martelé, ce flux permanent de mauvaises nouvelles créant un climat morose. Comment dépasser, à l’échelle de son quartier, la crise économique, sociale, morale… ? Comment tisser du lien social et inventer de nouvelles façons de côtoyer ses voisins ?

Nous avons tenté de percer les cloisons symboliques qui existent entre les différentes façons de faire la fête. Se faire inviter dans des fêtes de familles, d’amis, de voisins du quartier Ferdinand Buisson, pour puiser des matériaux poétiques et sensibles afin de réaliser des portraits festifs en retour à ceux qui nous ont invités, les Fêtes miroirs.

Ces moments festifs partagés ont finalement été mis en lumière lors d’un acte artistique final à l’occasion de la Fête des voisins sous une forme hybride, entre installations-performance et participateuf.

Un projet proposé par l’Atelier 231 – Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public, avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Normandie) et la Ville de Sotteville-Lès-Rouen.

En quelques Chiffres

  • 6 résidences de création
  • 39 jours de présence artistique
  • 3 Fêtes miroirs
  • 1 Fête des voisins avec :
    • 1 tournoi de pétanque
    • 1 spectacle avec la participation de deux classes d’école primaire
    • Des dizaines de bénévoles
    • 1 Minute Fête
    • 1 karaoké