Œuvre mémorielle en Situation(s)

Villetaneuse (93) – 2016 – 2017

Le collectif Random a imaginé le scénario d’une aventure artistique et citoyenne qui a abouti à la réalisation d’une œuvre commémorative participative autour des notions de respect des libertés et des droits de l’homme.

Trois statues en bronze ont pris place sur le parvis de la future gare de Villetaneuse.

Cette réalisation est l’aboutissement d’un processus de co-construction entre les « habitant-e-s- complices » de Villetaneuse et les artistes du collectif Random. Durant 1 an de juin 2016 à juin 2017, l’équipe du collectif Random s’est mise en lien avec les habitants et avec de nombreuses structures locales (Maison de retraite, écoles, centres de loisirs,…) afin d’interroger les thèmes des libertés, des luttes passées, présentes et futures et de l’émancipation des peuples. Au cours d’ateliers-débats et d’ateliers corps, la parole des habitants a été recueillie et a nourri l’œuvre finale.

 

Un système de sonorisation intégré dans les statues et conçu par Jérémy Morelle permet de faire entendre aux passants la parole des habitant-e-s de Villetaneuse recueillie durant toute l’aventure. Durant chacune des étapes du processus de création, les habitants ont été impliqués :

Les postures des statues ont été choisies et moulées à la suite d’ateliers avec les habitant-e-s.

Les sons diffusés sont des paysages sonores montés à partir de paroles d’habitant-e-s collectées tout au long du processus, de témoignages et  d’un chant interprété par une chorale d’enfants du conservatoire d’Epinay-Villetaneuse.

Les sons peuvent être activés par les passants à l’aide de boutons poussoirs positionnés à côté des statues.

Les actes artistiques menés durant cette aventure ont permis de :

  • «Faire face à l’Histoire» et ainsi mieux comprendre les histoires humaines qui ont fait Villetaneuse.
  • Permettre de créer du dialogue entre les anciens et les plus jeunes afin de faire prendre conscience que nous sommes tous un petit bout d’histoire.
  • Créer du débat, faire réfléchir, donner ensemble du sens et de la chair aux notions de « libertés et de droits de l’homme ».
  • Valoriser le patrimoine humain de Villetaneuse. Créer du récit collectif et fédérer autour d’une aventure artistique et citoyenne qui parle de l’émancipation des peuples.